Il faut se rappeler que le continent présente le plus faible taux d’urbanisation mondial. Avant même le mouvement de décolonisation, aucune véritable métropole portuaire ne se dégage hormis Dakar, Abidjan et Lagos utilisés comme principales portes d’exportation vers les métropoles ouest-européennes. La plupart des villes demeuraient de modestes comptoirs commerciaux articulés autour des infrastructures portuaires. En 2010, toutes les villes portuaires retenues dans le graphique ci-dessus sont millionnaires sauf...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous