L’Espagne pense avoir une carte à jouer en matière de livraison de GNL comme carburant pour les navires de commerce, forte de la présence de six unités de réception, stockage et regazéification de GNL opérationnelles sur le territoire de la péninsule: Bilbao et El Ferrol sur la façade maritime Nord (en plus de celle de Gijón dont la mise en service a été reportée), Barcelone, Valence, Carthagène et Huelva en Méditerranée. Puertos del Estado a publié en septembre une...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous