Que penser et quel poids doit-on donner aux déclarations du maire de La Rochelle dans son discours lors de la cérémonie des vœux à la place portuaire le 16 janvier? Alors que les présidents des organes de gouvernance du port ont expliqué avec force détails que la baisse des trafics enregistrée en 2014 n’est qu’un réajustement, l’édile rochelais a jeté un pavé dans la mare. Loin de se préoccuper de la coopération interportuaire, il a appelé le gouvernement à...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous