Patrick Rocca, dont le groupe est basé à Ajaccio, ferait une « offre globale » sur l’ensemble de la délégation de service public (DSP) assurant la continuité territoriale avec la Corse accordée à la compagnie placée en redressement judiciaire en novembre, et aurait un soutien bancaire, a ajouté la même source, confirmant une information de France 3 Corse. Cette nouvelle candidature n’a pu être confirmée par les administrateurs judiciaires. Le 19 janvier, date limite initiale de remise des...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous