« Au cours des dernières semaines, il est devenu évident que des tentatives sophistiquées sont pratiquées pour duper les armateurs dans le transport de brut iranien vers les pays de renonciation non américains en le chargeant à Khor Fakkan aux Émirats arabes unis », indique un communiqué du London P&I Club daté du 15 janvier. Ce leader de la protection et de l’assurance maritime rappelle que « la suspension temporaire de certaines sanctions, prolongée jusqu’au 30 juin pour l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous