Le constat est plutôt encourageant. En cinq ans, les actes de piraterie ont baissé de 45 % à 245 actes déclarés en 2014. Le nombre d’attaques de navires au large de Somalie s’est considérablement réduit. En 2010, la région de la mer rouge et du golfe d’Aden a enregistré quelque 216 actes de piraterie contre 14 en 2014. Le double effet des patrouilles militaires dans la région et les tentatives de mettre en place un véritable gouvernement en Somalie portent leurs fruits. L’éradication d...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous