Cianport, bras logistique de la société de trading de céréales Fiagril, vient d’obtenir le feu vert du Secrétariat spécial aux ports pour son premier terminal d’usage privatif dans le pays. Le terminal est programmé au nord du Brésil, sur l’île de Santana, dans l’État d’Amapá. Sa construction devrait débuter en septembre ou octobre 2015, après l’obtention de l’autorisation environnementale. Luiz Antonio Pagot, consultant pour Cianport, a confié à...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous