Dans le sud de l’Afrique, les ports sud-africains dominent. Une position qui ne devrait pas être remise en cause dans les prochaines années. La concurrence avec les ports voisins devrait s’intensifier si les investissements prévus voient le jour. L’Angola, la Namibie, le Mozambique, le Kenya et la Tanzanie mettent en place des stratégies pour améliorer leurs services portuaires et leurs infrastructures de transport. Transnet, qui opère et gère les huit ports sudafricains, reste confiant dans le fait que le pays ne devrait pas...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous