Le tribunal de commerce de la région de la Vénétie (Tar) a annulé l’interdiction concernant le passage des grands navires dans le bassin de Saint Marc à Venise au motif que les intérêts publics et privés n’ont pas été véritablement évalués. Le tribunal a aussi estimé que les conditions posées par le décret gouvernemental, introduit il y a un an, n’ont pas été respectées. À savoir l’application de l’interdiction après la...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous