Devant les représentants de la communauté portuaire, Emmanuelle Perron, la présidente du conseil de surveillance du GPMH, Christian Paschetta, le président de l’Umep et Hervé Martel, directeur du GPMH, ont pris successivement la parole. Emmanuelle Perron a souligné l’engagement de la place portuaire malgré un contexte budgétaire contraint imposant une gestion rigoureuse. Christian Paschetta a quant à lui souligné l’importance des dessertes terrestres afin d’être attractif et pour empêcher...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous