Sur 5 200 m de quai seront répartis 51 portiques, dont certains adaptés et conçus pour la desserte d’ULCS allant jusqu’à 19 000 EVP voire 20 000 EVP. Sur la base des trafics maritimes traités l’année dernière par les deux manutentionnaires qui animent ladite darse, à savoir PSA et MSC-Home Terminal, devenu MPET, et Antwerp Gateway, et compte tenu d’une progression annuelle de trafic de l’ordre de 3 %, le score devrait se situer fin 2016 au niveau de 7,5 MEVP. Quant à la capacité ultime du...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous