JOURNAL DE LA MARINE MARCHANDE (JMM): ANVERS A SOUVENT ÉTÉ QUALIFIÉ DE « PREMIER PORT FRANÇAIS » ET NOTAMMENT POUR LES TRAFICS CONTENEURISÉS. PENSEZ VOUS QUE CETTE CONCURRENCE SE FAIT PLUS EN RAISON DE L’ASPECT SOCIAL DES PORTS FRANÇAIS OU SUR LEUR VÉRITABLE HINTERLAND? EDDY BRUYNINCK (E.B.): Nous savons très bien qu’Anvers, tout comme Rotterdam d’ailleurs, est le point de mire de ports français qui, bénéficiant d’un meilleur climat social, veulent récupérer des...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous