Le 16 septembre, les entreprises corses formant Corsica Maritima ont précisé leur projet. Des détails donnés par les avocats de ces entreprises. Ils prévoient de reprendre 619 salariés sur les 1 500 CDI actuellement employés par la SNCM. Un chiffre confié par Maître Morvan à l’AFP, et toujours en discussion, selon l’avocat. Retour à la rentabilité dès 2017 En outre, les sociétés présentes dans Corsica Maritima étant toutes des clientes de l’opérateur...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous