Un « événement » ferroviaire organisé autour de Cargill France et de l’OFP Atlantique annonce les investissements ferroviaires du port et affiche son ambition de multiplier le fret ferroviaire par trois. Devant la communauté portuaire réunie au grand complet, un wagon de colza se vidait, le 4 septembre au terminal vrac, pour le fabricant d’huile Cargill. Le contrat qu’il venait de signer avec l’opérateur ferroviaire de proximité OFP Atlantique était souligné par tous. Pour Bruno Hug de Larauze,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous