La Compagnie tunisienne de navigation a affrété le Corsica-Linea-Dui durant cinq semaines entre mars et avril. « Ce navire remplace l’ Amilcar, en arrêt technique au chantier naval de Menzel Bourguiba. Pris le 20 mars sur le marché de l’affrètement, ce navire d’appoint dispose d’une capacité de 100 remorques contre 170 pour l’ Amilcar », explique Youssouf Haous, délégué de la Cotunav pour la France. Le Corsica-Linea-Dui , affrété par Corsica Linea en début d’ann...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous