« Cette année, la quasi-totalité de nos expéditions de bananes de Côte d’Ivoire arrive à Fos. Depuis deux ans, nous avons choisi de revenir à Marseille. Sur les 60 000 t de bananes que nous produisons, 50 000 t sont destinées au marché européen, soit 50 conteneurs par semaine. Trente conteneurs sont débarqués à Marseille-Fos et le reste arrive dans les ports d’Europe du Nord. Dix mille tonnes alimentent le marché local africain », détaille Christian Métadier,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous