Cette première mission commerciale devrait enchaîner vers les ports plus au sud de la côte ouest-africaine. Après 20 ans d’absence sur le terrain, l’essentiel, pour le port de Nantes Saint-Nazaire, est de rebâtir une relation commerciale avec l’Afrique. Ce fut longtemps sa première destination, aujourd’hui la troisième après l’Asie et les Antilles. Ce fut même celle pour laquelle des lignes directes ont commencé à faire escale à Montoir. La priorité désormais va dans l...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous