Quand on évoque la problématique de la sécurité dans le secteur des transports en Afrique de l’Ouest, deux idées émergent. En premier lieu, la sécurisation des navires marchands qui desservent les eaux africaines du golfe de Guinée, avec une persistance des actes de piraterie et de vagabondage. D’autre part, la sécurisation des marchandises sur les sillons terrestres avec les nuisances liées aux ponctions illégales réalisées sur les produits et les transporteurs sur la plupart des routes. Au...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous