Il y a 10 ans déjà, dans les colonnes du Journal de la Marine Marchande , nous faisions état du fait que la révolution portuaire africaine était un des prérequis essentiels pour accompagner l’émergence économique, sociale et politique de tout le continent. Une décennie plus tard, force est de constater que la quasi-totalité des autorités portuaires continue d’orchestrer cette modernisation vitale. Les manutentions ont plus que doublé. Les grands opérateurs globaux de terminaux luttent pour...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous