Sur les 3,3 Mt de marchandises diverses qui ont transité en 2015 par le port de Caen-Ouistreham, celles en provenance ou à destination de l’Afrique de l’Ouest ne représentent que 24 000 t. Le port de Cherbourg n’enregistre quant à lui aucune activité avec cette partie du globe. Le commerce avec l’Afrique de l’Ouest reste donc très limité pour Ports normands associés (PNA), l’autorité portuaire qui gère les ports de Caen-Ouistreham et de Cherbourg. L’unique trafic qui peut être...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous