En ce mois d’avril, la conteneurisation fête ses soixante ans. C’est un vent glacial qui a dû souffler les flammes de ces bougies. La conteneurisation souffre et peine à remonter une pente qu’elle a dégringolée depuis 2008. Et pourtant, elle affiche une courbe de croissance rapide. Les premiers conteneurs, en 1956, sont transportés sur des navires polyvalents. Puis interviennent les navires cellularisés dont la taille ne cesse de grandir. Aujourd’hui, des unités de 24 000 EVP seraient à l’étude...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous