La profession salue d’ores et déjà « le compromis auquel sont parvenus députés et sénateurs dans le cadre de la commission mixte paritaire ». Pour Gildas Maire, président d’Armateurs de France, « plusieurs dispositions sont de nature à répondre aux attentes fortes des armateurs en matière de compétitivité, de sûreté et de simplification ». Parmi les principales mesures qui ont été adoptées en CMP se trouvent: le dispositif du netwage visé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous