Cette nouvelle édition de la conférence environnementale s’est inscrite dans la dynamique de la COP21 et de l’Accord de Paris de décembre dont la signature a eu lieu le 22 avril à New York. La « Confenvi » s’est achevée le 26 avril par la restitution des tables rondes et les discours de clôture de Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le climat, qui appelle à « inventer les temps futurs »,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous