Au cours du premier trimestre 2016, le Bureau maritime international (IMB, International Maritime Bureau) a enregistré 37 incidents de piraterie et de vols à main armée sur les mers et océans du monde, annonce un communiqué de presse diffusé le 27 avril. La tendance apparaît ainsi à la baisse par rapport au premier trimestre 2015 pendant lequel 54 actes avaient été comptabilisés par l’IMB. Trois navires ont été détournés et 29 ont été abordés. Au total, 26 membres...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous