Afin d’assurer la continuité de la desserte des deux îles y compris durant la saison d’hiver, la Corse et la Sardaigne envisagent d’instaurer temporairement des obligations de service public (OSP), voire même, dans un deuxième temps, une délégation de service public (DSP). « La Commission européenne s’est montrée intéressée. C’est un cas atypique, nous sommes séparés de la Sardaigne par un bras de mer de 12 km. Nous avons ensemble des programmes de coopération...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous