À la faveur de la baisse du prix du baril, les raffineries du pourtour de l’étang de Berre continuent d’importer du brut en ce début d’année (+ 3 %) et le trafic GNL enregistre une hausse de 57 % de janvier à mars. « La fin des sanctions économiques contre l’Iran intervenue en début d’année a permis le déchargement de 144 000 t de brut du Sea-Voyager arrivé le 21 mars en provenance de Kharg Island. Les échanges de raffinés sont à la baisse, à l’import...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous