Ce type de blocus total s’est déjà produit pour la première fois 2012 avec un conflit entre patronat et travailleurs du port marqué par des dizaines de grèves partielles. Le mouvement actuel a été décrété après un nouveau blocage dans les négociations sur la convention collective du secteur. Des discussions ont eu lieu après une période de grève partielle entre décembre et janvier, mais le SECT a quitté la table des négociations. La paralysie actuelle oblige les...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous