En France, le gouvernement commande des trains sans emploi direct pour soutenir une usine. En Corée du Sud, ce sont des navires. Ainsi The Korea Herald du 31 octobre a-t-il repris l’annonce du ministre des Finances selon laquelle le gouvernement et ses entités publiques vont commander aux chantiers nationaux, plus de 250 navires pour un montant total d’environ 9,59 Md$ d’ici à 2020. L’idée est toujours la même: soutenir le secteur de la construction navale bien fragilisée. Du fait du ralentissement des échanges de biens,...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous