L’année 2015 s’est achevée sur une baisse de trafic. Les années se suivent et se calquent sur la même tendance. En 2016, le Grand port maritime de la Martinique (GPMLM) affiche une baisse de 8 % à 3,1 Mt. « Un trafic contrasté », ajoute Jean-Rémy Villageois, président du directoire du GPMLM. Le trafic des marchandises diverses, qui représente à lui seul la moitié des trafics, a enregistré une baisse. L’arrivée de Stream Lines, avec une escale hebdomadaire sur le port de Fort...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous