L’année 2016 s’est achevée sur une note positive. Avec un trafic en progression de 9,3 % à 805 100 t, le Grand port maritime de la Guyane, qui comprend le site de Degrad des Cannes et celui de Kourou, a renoué avec la croissance « sans pour autant atteindre les chiffres antérieurs à 2013 », précise Rémy-Louis Budoc, président du directoire par intérim. Et parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, cette performance de 2016 s’est déclinée sur la majorité...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous