Selon l’autorité portuaire de Valence (APV), 18 escales de navires ont été annulées en février (dont 16 au profit de Barcelone) en raison des grèves perlées menées par les syndicats pour faire pression sur le gouvernement et le patronat lors des négociations sur la réforme de la manutention. Valence a été l’un des principaux ports ciblés par les syndicats. Au total, ce sont près de 100 000 EVP qui ont été perdus dans le mois, soit une chute de trafic de 24 %. La...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous