Sur la période, le trafic global a progressé de 1,7 % à 35,4 Mt. Une évolution qui est à mettre sur le compte du trafic de vracs qui augmente de 6,7 % (12,2 Mt) et dépasse pour la première fois la barre des 12 Mt sur un trimestre. En revanche, le trafic de projets faiblit légèrement à 23,1 Mt (– 0,7 %), de même que les conteneurs qui, avec 2,2 MEVP, se placent juste derrière le résultat 2016 (– 0,7 %). Selon Ingo Egloff, directeur de Hambourg Hafen Marketing, la forte progression du vrac est...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous