Tout va bien pour les ports italiens. Malgré les difficultés dues à la crise économique, le manque de présidents à la tête de certaines autorités portuaires et des infrastructures parfois bancales par manque de moyens financiers, l’Italie portuaire a le vent en poupe. En 2016, le trafic de marchandises dans les ports italiens a frôlé la barre des 485 Mt, ce qui représente une augmentation de 1,6 % par rapport à l’année précédente. C’est ce que révèle un...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous