La tendance globale des trafics portuaires iraniens semble revenir sous de meilleurs auspices. En 2015, les ports ont affiché une diminution de 7,6 % de leur trafic pour atteindre 135,4 Mt. En 2016, le volume passé au travers des différents établissements iraniens a progressé de 4,2 % à 141 Mt. Les produits pétroliers pèsent toujours lourd dans la balance des trafics iraniens. Avec 47,3 Mt, ils ont progressé de 6 % en 2016. Au cours des trois dernières années, ce courant a continué sa hausse avec un palier en...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous