Le tonnage manutentionné du port de Lorient à fin mars s’établit à 627 661 t contre 507 573 t à l’issue du premier trimestre 2016, soit une hausse de 23,7 %. Dans le détail, le vrac de construction connaît la plus forte augmentation, soit une hausse de 51,4 % à 132 475 t. C’est donc la poursuite de l’embellie notée lors du bilan annuel 2016, qui avait souligné une hausse de 20,4 % par rapport au total annuel 2015. Le vrac de construction est composé à près de 90 % des sables...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous