JMM: Quelles sont les priorités et les obligations des entreprises maritimes en matière de prévention des maladies professionnelles des gens de mer? Éric Banel (É.B.): Au niveau de la branche, Armateurs de France s’est fortement engagé sur la qualité de vie au travail, et nous avons tout particulièrement ciblé la prévention des risques psychosociaux et des addictions. Notre action est évidemment nationale, mais elle s’inscrit aussi dans le cadre de la stratégie de notre fédération...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous