Tout est en place pour que débute vraiment la construction du King Salman International Maritime Complex, chantier naval de plus de 4 Mm 2 , d’un coût de 5,2 Md$, que les Saoudiens vont créer sur la côte Est du pays, à Ras al-Khair, à 90 km au nord de Jubail Industrial City. Les partenaires du joint-venture chargé de son développement se sont en effet mis d’accord sur la répartition des parts qui, selon diverses sources, seraient de 10 % pour le chantier naval coréen Hyundai Heavy Industries, 20 % pour Lamprell,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous