Lettre du JMM n° 14 – 12 juin 2017 Ce qui a changé: La crise ouverte le 5 juin avec la rupture des relations diplomatiques décidée par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahrein et l’Égypte à l’encontre du Qatar se poursuit. Accusant le Qatar de financer le terrorisme et d’être trop proche de l’Iran, rival régional du royaume saoudien, ces pays du Golfe ont fermé leurs frontières terrestres et maritimes avec l’émirat, lui imposant aussi de sévères...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous