Lettre JMM n° 12/13 – 5 juin 2017 Ce qui a changé: Après avoir annoncé une cession des terminaux portuaires, le groupe Necotrans a demandé sa mise en redressement judiciaire au tribunal de commerce de Paris le 26 juin. Une démarche qui concerne les 11 sociétés françaises du groupe. Les filiales opérationnelles en dehors de la France et le réseau international du groupe ne sont pas visées par cette mesure. « Cette demande vise à poursuivre le processus de recherche d’un partenaire strat...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous