De Liverpool à Las Palmas, les ports européens de l’Atlantique peinent à se placer comme porte d’entrée de l’Europe. Ils disposent d’une position géographique de premier choix puisqu’ils sont les premiers ports touchés depuis les États-Unis, et les navires en sortie de Méditerranée passent devant leurs terminaux. Pour les armements, la desserte de l’Europe doit se faire par le Sud ou le Nord, le front de l’Atlantique est oublié. Seul port à tirer son épingle du jeu, le...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous