Depuis Karachi jusqu’au Vietnam en passant par l’Inde et la Thaïlande, les ports du Sud-Est asiatique ont continué sur leur lancée de 2015. L’année 2016 se termine avec des hausses pour quasiment tout le monde. Seul Singapour se stabilise, en perdant 0,1 % de son trafic, mais conserve malgré tout sa place de premier port régional. Les progressions, en proportion, atteignent parfois des chiffres importants. Ainsi, Saïgon voit son trafic augmenter de 37 %, Chittagong de 25 % et Mundra de 17 %. Des chiffres impressionnants d’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous