À chaque fois c’est la même chose. Dès qu’une élection présidentielle pointe le bout de son nez, la galaxie maritime et portuaire française s’agite pour avoir un ministère qui lui est consacré. Et cela commence dès le mois de novembre quand les représentants du gouvernement en place viennent expliquer, pendant les Assises de l’économie de la mer, ce qu’il faudra faire lors du prochain quinquennat, oubliant que cela fait cinq ans qu’ils sont aux commandes du pays. Mais, au cours de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous