Lors de la dernière conférence du cercle polaire, qui s’est déroulée à Reykjavik le 15 octobre, en Islande, les autorités russes ont annoncé que le trafic de gaz par la route arctique pourrait quadrupler d’ici 2025. À cette date, la Russie estime que les flux de gaz pourraient atteindre entre 35 et 40 Mt. Le projet Yamal devrait atteindre son rythme de croisière dès 2018 avec une production 16,5 Mt. D’autres champs gaziers, qui ne sont pas encore opérationnels, pourraient entrer en service dans les...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous