Depuis la conversion du terminal roulier qu’utilisait l’opérateur short sea Ferryways, en hub pour le montage et l’expédition d’éloliennes pour parcs en mer, l’installation est le théâtre d’une activité croissance. Deux entreprises Jan De Nul et le groupe Smulders y procèdent à la construction de deux fondations gigantesques de stations à haute tension des futurs parcs d’éoliennes offshore danois Kriegers et Flak. Ces fondations constituées de béton, d’un poids...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous