Avec une diminution de 11 % de son trafic fret sur le Détroit du Pas-de-Calais, le Grand port maritime de Dunkerque ne veut pas tirer des plans sur la comète pour l’après-Brexit. En 2017, le Grand port maritime de Dunkerque a réalisé un trafic de 612 000 unités de fret, soit une baisse de 11 %. Les voitures de tourisme reculent de 9 % à 699 000 unités et les passagers perdent 8 % à 2,6 millions. Des chiffres qui doivent être analysés sur le long terme explique la direction générale du Grand port...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous