Un nouvel âge d’or, c’est ce dont rêvaient les acteurs de l’industrie navale au Brésil. Un rêve qu’ils ont touché du doigt. Après l’apogée dans les années 1970 et la longue traversée du désert qui a suivi, le secteur renaît de ses cendres au cours des années 2000. Luiz Inácio Lula da Silva, alors président du Brésil, décide de relancer la machine en 2003. Pour booster une industrie moribonde, le gouvernement profite des découvertes de méga...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous