Le concept de « hub port » s’est appliqué jusqu’à présent dans les trafics de marchandises diverses. Il a surtout été utilisé pour les terminaux à conteneurs, voire dans des cas moins développés pour l’automobile ou encore pour les céréales. Aujourd’hui, le concept de « hub port » prend une nouvelle dimension et se décline dans les trafics de GNL. Depuis le début de l’année, deux exemples de transbordement direct de navire à navire de...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous