Lettre JMM 5083-1 du 28 février 2018: Anvers face au Brexit Ce qui a évolué: Après avoir fait part de ces inquiétudes quant aux négociations pouvant intervenir sur le Brexit, c’est au tour de l’organisation des autorités portuaires européennes de s’emparer de ce sujet. L’Espo (European Sea Ports Organisation) a écrit aux négociateurs sur le Brexit pour demander que soit pris en compte le transport maritime. « L’Espo demande aux négociateurs de donner la priorité aux...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous