Nous vivons une époque résolument moderne… Que les acteurs du monde portuaire et maritime considèrent l’ère de l’hyper-connecté comme risquée, effrayante, coûteuse… ils sont tous condamnés à monter dans le bateau. Les assureurs aussi. « De tous temps, les assureurs se sont adaptés à l’émergence de nouveaux risques. Il n’y a jamais eu d’abandon de couvertures. Cette fois encore, face aux risques de type cyber, ils feront le job parce que c’est leur m...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous