Avec la nouvelle génération de porte-conteneurs, dépassant allégrement les 15 000 EVP, frisant pour certains les 20 000 EVP, le coût de construction de ces mastodontes des mers, et de fait la valeur à assurer, va inéluctablement croissant. Pour assurer ces navires, les assureurs pratiquent la coassurance consistant à se répartir entre eux les risques. Si la technique est rodée dans le monde de l’assurance, le gigantisme croissant des navires les oblige toutefois à être plus vigilants dans la ré...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous